Artworks

Category

L’Impératrice x Mat Maitland – Matahari

L’Impératrice x Mat Maitland – Matahari

L’Impératrice. Un nom comme un hommage, depuis les débuts de ce projet régalien (le premier EP Sonate Pacifique sort en 2014) à la toute-puissance féminine, à sa force et à sa sensualité, celle qui règne dans la lumière, et surtout dans l’ombre, et qui, sou..

0 likes
0
Eddy de Pretto – Cure

Eddy de Pretto – Cure

Depuis quelques mois, et depuis le succès fulgurant de son EP Kid, on voit Eddy de Pretto, ce gamin à peine sorti de la vingtaine qui incarne pour certains le chainon manquant entre rap et chanson française, absolument partout. Dans Les Inrocks, sur France In..

2 likes
0
Suuns x Joseph Yarmush – Felt

Suuns x Joseph Yarmush – Felt

Du temps et de la liberté. C’est ce que les membres de Suuns disent s’être laissés pour la production de leur nouvel album, Felt. Pourtant, force est de constater que le quatuor montréalais n’a pas chômé, ce nouvel album paraissant seulement deux ans après ..

0 likes
0
No Age x Daphne Fitzpatrick – Snares Like A Haircut

No Age x Daphne Fitzpatrick – Snares Like A Haircut

Une calligraphie arrondie, réalisée comme certains poèmes d’Apollinaire, présentant le nom du disque, et celui des morceaux qui le composent. Et puis plus bas, des chiffres en dollars, en euros, en livre et en yen, comme un prix de vente conseillé, histoire..

0 likes
0
Le Réveil des Tropiques x Caza – Big Bang

Le Réveil des Tropiques x Caza – Big Bang

Systématiquement et depuis quelques années maintenant, dès lors qu’il émerge une nouvelle idée de l’esprit, admirable, du très actif Frédéric D. Oberland (Oiseaux-Tempête, Foudre!, Peregrinus Ubique…), et que celle-ci se concrétise (toutes les idées ne sont..

1 likes
0
Son Lux x The Made Shop – Brighter Wounds

Son Lux x The Made Shop – Brighter Wounds

En temps jadis, année 2017, l’EP Remedy de l’extravagant américain Ryan Lott (leader du projet Son Lux), envisageait déjà, via le visuel qui se devait de l’illustrer, la présence de mains, curieusement entremêlées, comme s’il s’agissait de projeter, de manièr..

1 likes
0
Pendentif x Paul Rousteau – Vertige Exhaussé

Pendentif x Paul Rousteau – Vertige Exhaussé

En 2013, on avait ouvert grand les yeux devant l’artwork de Mafia Douce (quel beau nom de disque, aussi), le premier album de Pendentif dont le visuel mettait alors en scène une fille, que l’on devinait très jolie, en train de descendre, pourtant vêtue d’ha..

0 likes
0
The Soft Moon x  Marion Constentin – Criminal

The Soft Moon x Marion Constentin – Criminal

En littérature, on a tendance à considérer comme acquis que la première oeuvre de quiconque se déclare auteur (de mots, donc) parle, ouvertement ou en sourdine, avant tout de soi. Plus cathartique encore que ce qui sera produit ensuite (car une production art..

0 likes
0
Rhye x Rachell Smith x Stuart Hardie – Blood

Rhye x Rachell Smith x Stuart Hardie – Blood

En 2018, aussi belle et réussie soit-elle (c’est absolument le cas ici, chez Rhye), la tentation de baser l’intégralité de l’identité visuelle d’un projet musical (soul moderne, pop électronique) sur la représentation du corps féminin, dénudé et photographié ..

0 likes
0
Sopico x Koria – YË

Sopico x Koria – YË

Pour son premier véritable album, , le rappeur parisien Sopico, qui s’est vu surnommé ainsi parce que Sofiane (So) est le plus petit (piccolo en Italien) de sa bande, a décidé de se mettre en scène dans un garage, devant une grosse cylindrée. Une manière de..

1 likes
0
Johnny Jewel – Digital Rain

Johnny Jewel – Digital Rain

On avait jusqu’alors, dans les travaux visuels de Johnny Jewel, producteur, multi-instrumentiste et designer graphic de talent, demeuré bloqué au coeur de ces années 80 dont il revitalise l’esthétique depuis vingt ans via les nombreux projets qu’il a fondé, t..

0 likes
0
Perez x Lucas Dillon – Cavernes

Perez x Lucas Dillon – Cavernes

Dans les Cavernes de Julien Perez, le dos tourné aux rayons du soleil et aux réalités standardisées, on y voit surtout des ombres, lorsqu’il ne s’agit pas tout bonnement d’obscurité intégrale. Plus dur et plus électronique que son prédécesseur, Saltos (Barcla..

0 likes
0
Shopping – The Official Body

Shopping – The Official Body

Contrasté – la fête suggérée par ce dance-punk minimaliste, et la désolation suggérée par les paroles d’un disque parfois grave -, l’Official Body de Shopping (post-punk, jamais « officiellement » politique, étiré entre London et Glasgow) l’est également par ..

0 likes
0
Nils Frahm x Lia Darjes – All Melody

Nils Frahm x Lia Darjes – All Melody

Le studio d’enregistrement. Enjeu central de tout musicien, chanteur ou producteur ayant vocation à léguer son oeuvre à une postérité plus ou moins élargie, il est le lieu où la magie opère, où ce que l’on pense et que l’on compose depuis des semaines, des mo..

0 likes
0
The Limiñanas x Richard Bellia – Shadow People

The Limiñanas x Richard Bellia – Shadow People

Lionel et Marie Limiñana, accoudés contre un mur, posent sous l’oeil photographique de Richard Bellia, vêtus de ces vêtements noirs qu’ils ne quittent que rarement et habillés par un rouge qui n’est, ici, pas celui du sang. Mais alors, le rouge et le noir, ..

0 likes
1
Justin Timberlake x Ryan McGinley – Man of the Woods

Justin Timberlake x Ryan McGinley – Man of the Woods

On peut s’appeler Justin Timberlake et avoir le besoin, très contemporain, de revenir aux sources. La nécessité de prendre du recul, de se recentrer sur soi-même, de s’extraire du monde tellement moderne, celui qui étouffe et fait suffoquer, et qui confronte ..

1 likes
0
Shame x Holly Whitaker – Songs of Praise

Shame x Holly Whitaker – Songs of Praise

Les Shame, Londoniens turbulents, auteurs d’un post-punk solide et conventionnel, et donc irrévérencieux, fine gâchette en live, et désormais également en studio (Songs of Praise, qui sort chez Dead Oceans, est leur premier album) qui illustrent ce premier LP..

0 likes
0
Booba – Trône

Booba – Trône

À contre-pied de tout ce qu’il avait pu proposer, visuellement parlant, depuis le début de sa carrière, où on le voyait, la plupart du temps, joint d’attributs virils et dominants (du gun de Ouest Side au torse dénudé et musclé de Panthéon, 0.9, et de Futur),..

0 likes
1