À travers le prisme de : Santoré


Deux triangles (un bleu et un rouge), un rond (gris) et un fond plus clair. La pochette du dernier EP de Santoré (That Ball, titre trois fois remixé), constituée par Diane Sagnier (graphiste, vidéaste, photographe et leadeuse du projet Camp Claude) schématisait de manière minimale et géométrique le ballon évoqué par ce morceau ainsi que les deux protagonistes qui le convoitaient alors, un titre qui évoquait autant ces instants que l’on passe enfant à caresser avec le plat du pied l’objet ovale que cette Coupe du Monde remportée par l’Équipe de France sur ses terres en l’an de grâce 1998.

Un titre, sans doute, que les deux frères Gouny (Antoine et Mathieu) auront l’occasion d’interpréter ce mercredi 1er juin sur la scène du Supersonic qu’ils investissent aux côtés de Basile Di Manski et du SuperHomard, et qu’ils ont pris le parti de préparer en parlant pochettes de disques à nos côtés.

Santoré x Diane Sagnier - That Ball

D’abord, qui es-tu ?

Je suis Mathieu, et je fais parti du duo Santoré. Je suis le plus petit frère des deux.

Antoine, moitié de Santoré, le moins petit frère des deux?

LA pochette d’album mythique, pour toi, c’est laquelle ?

Mathieu : Breakfast in America de Supertramp ou Les princes de la ville de 113 dans un autre style.

Antoine : La vache d’Atom Heart Mother qui traverserait Abbey Road ?

La pochette d’album que tu trouves la plus belle ?

Mathieu : J’adore celle d’Ambivalence Avenue de Bibio, surtout l’arrière.

Bibio - Ambivalence Avenue

Bibio – Ambivalence Avenue

Antoine : Difficile de n’en citer qu’une, mais Ram, A trick of a Tail, Revolver, Ummagumma

Et la plus laide ?

Mathieu : La pochette de Pet Sounds des Beach Boys ! Un mystère…

The Beach Boys - Pet Sounds

The Beach Boys – Pet Sounds

Antoine : La dernière de M83 est pas mal, mais pareil, c’est compliqué de n’en dégager qu’une seule !

M83 x Anthony Gonzalez x Tom Kent – Junk

M83 x Anthony Gonzalez x Tom Kent – Junk

Récemment, y en a t-il une qui t’a marqué ?

Mathieu : To Pimp a butterfly de Kendrick Lamar.

Kendrick Lamar x To Pimp A Butterfly (2015)

Kendrick Lamar x To Pimp A Butterfly (2015)

Antoine : Celle du dernier album de Renaud (marqué, genre cauchemars, ça compte ?)

Renaud - Renaud (Toujours debout)

Renaud – Renaud (Toujours debout)

L’artiste / le groupe le plus cohérent d’un point de vue visuel ?

Mathieu : Daft Punk évidemment.

Antoine : Je trouve que Cliché reste très cohérent sur leurs visuels (j’aime beaucoup leur première).

Le dernier concert qui t’a marqué ?

Mathieu : Ça remonte un peu mais c’était le concert de Chassol à la Gaité Lyrique.

Antoine : Nicolas Viccaro et Anthony Jambon au New Morning

La dernière expo qui t’a marqué ?

Mathieu : La retrospective Dali au Centre Pompidou.

expo-dali1
Antoine : Le musée Picasso du vieil Antibes !

Pablo Picasso - Portrait de Marie-Thérèse

Pablo Picasso – Portrait de Marie-Thérèse

Si tu devais associer un créateur de sons et un créateur d’images au service d’une pochette d’album, sur quelle association fantasmerais-tu ?

Mathieu : J’aime bien les dessins de Marion Fayolle, ça pourrait coller avec un nouvel album sexuel de Sébastien Tellier mais la réponse d’Antoine est bien aussi.

Marion Fayolle

Marion Fayolle


Antoine : Basquiat et Chassol

Basquiat - United Estrella

Basquiat – United Estrella

La pochette d’un disque peut-elle influencer ta manière de l’écouter ?

Mathieu : Jamais.

Antoine : Ça peut clairement me donner un a priori, positif ou négatif, et influencer ma perception de la « couleur » de l’album, mais au final, c’est la musique qui parle…

Pourquoi va-t-on entendre parler de toi très prochainement ?

Mathieu : Car on va sortir un super E.P dont la pochette sera réalisée par Fabio Besse, qui est très talentueux.

Antoine : Je vais répondre à des questions pour Néoprisme !

En concert au Supersonic le mercredi 1er juin, avec Basile Di Manski et Le SuperHomard.

Santoré (Facebook / Twitter / SoundCloud)

Diane Sagnier (Site officiel / Viméo)

Vous aimerez aussi

Santoré x Mathilde Bedouet – Rochefort Pour la pochette de Silverado, le 3e EP de Santoré, Antoine et Mathieu Gouny avaient fait le job en interne. C'est en effet à leur mère - Sophie Gouny-Rampal - qu'était revenu le privilège d'illustr...
À travers le prisme de : Møme Le gosse Jérémy Souillart ne s’en sort finalement pas si mal dans la vie d’adultes. D’abord, parce que dans la lignée de ses artistes (en gros : les sorties Nowadays en France et de Futur Classic à l’...
À travers le prisme de : Elektro Guzzi À l'image de ce que font en France les deux membres de Cabaret Contemporain (avec qui l'on avait d'ailleurs, pas de hasard, déjà échangé quelques mots sur Néoprisme), les trois autrichiens d'Elektro G...
À travers le prisme de : Blow Il y a quelques mois, et alors que l'on répondait à l’invitation des camarades de La Nuit Nous Attendra, qui investissaient alors le plateau média de La Gaîté Lyrique pour une émission live, on avait ...
À travers le prisme d’Agar Agar Un jour, en trainant sur Soundcloud, un son retient l’attention. Ça arrive souvent, mais là, vraiment, on reste dans le coin. Et comme souvent sur le réseau social orangé (et pas en super forme financ...
À travers le prisme de : Good Morning TV De ce côté-là de la planète, la petite sensation pop-noise-shoegaze de l'été se nomme Good Morning TV. Et c'est une bien bonne chose, que l'on nous propose, au lever du jour, autre chose à se mettre s...

Comments

comments