Daughter x Sarah Shaw – Not To Disappear


Daughter x Sarah Shaw - Not To Disappear

Sur le visuel figuratif du second album de DaughterNot To Disappear, 4AD – on ne sait pas très bien si c’est le Monde, ordinaire et attendu, qui est représenté (sur la gauche de l’image, on peut penser que ce sont les deux phares d’une automobile qui apparaissent), ou bien un autre, plus subjectif et fantasmé, qui nous est proposé (le coloris global du tableau lui donne des allures d’esthétisme SF). La possibilité de choisir, comme l’indique le titre de l’album, ce qu’il est nécessaire de ne surtout pas voir disparaître : le réel, l’imaginaire, ou peut-être bien l’alliance essentielle des deux.

Galaxie ou pièce assombrie

Car ici, mis en avant grâce à des touches rosées, un arc délimite l’entrée d’un espace indéterminé. C’est l’entrée qui introduit une route nouvelle. Celle qui mène vers une voie lactée éclairée par une Lune jaunie, ou simplement vers l’autre extrémité d’une pièce sombre, éclairée par une ampoule amaigrie. Possibilités multiples.

Ce que l’on sait toutefois avec assurance, c’est que le visuel qui illustre le second album de Daughter est issu du travail de l’artiste peintre britannique Sarah Shaw, que le groupe, comme cela arrive parfois – Pharaon de Winter en avait fait de même avec l’artiste taïwanais Fan Yang Tsung – a sollicité afin de pouvoir utiliser l’œuvre originale – initialement intitulée The World Is Spinning Around – comme l’artiste le raconte via son site officiel :

« A few months ago I received an email out of the blue from a band’s management – at the time the band’s management wouldn’t tell me who the band were , but they told me the band were fans of my work and could they run a wee proposal past me – Well, the wee proposal turned out to be ‘can we use your work for our album art’ and the band turned out to be 4AD’s Daughter (…) The band have chosen one of my paintings for the album cover – which is to be also used in their promo materials, videos and, very excitingly, as the backdrop for their world tour next year ! Another more figurative painting features on the inner lining of the album ».

Sarah Shaw - Present Tense (2015)

Sarah Shaw – Present Tense

De la photo à l’aquarelle

Avec le choix de l’aquarelle de Sarah Shaw, dans la lignée de ses précédentes productions picturales (on peut noter l’existence de l’excellent Present Tense, daté de décembre 2015), Elena Tonra, Igor Haefeli et Remi Aguilella signent une évolution notable dans le parcours visuel jusqu’ici bien identifié de Daughter, qui avait jusqu’alors illustré chacun de ses EP et LP par le biais de la photographie réaliste (His Young Heart, The Wild Youth) ou scénarisée (If You Leave).

Le son

Dans la lignée de son premier et précédent album – If You Leave, 2013 – et de deux premiers EP au moins autant célébrés – The Wild Youh, His Young Heart –, Daughter prépare avec Not To Disappear un nouvel épisode de cette fusion idéale de deux éléments qui s’avèrent à la fois contraires et complémentaires : celui du folk cauchemardesque et de la pop rêveuse. Contraste superbe.

Daughter (Site officiel / Facebook / Twitter / Youtube)

Sarah Shaw (Site officiel / Twitter)

Daughter, Not To Disappear, 2016, 4AD, pochette par Sarah Shaw

Vous aimerez aussi

SOHN x Daniel Castrejon – Rennen La course de SOHN (« rennen » en allemand, la langue d’adoption de Christopher Taylor, qui vit désormais en Autriche), formulée sur ce second album studio sorti chez 4AD, se fait à la fois parfaitem...
Grimes – Art Angels Claire Boucher crée, compose et interprète sa musique seule. Visions, le 3e (mais premier véritable) album de son projet Grimes, avait à titre d’exemple été composé intégralement, et par ses uniques...

Comments

comments