SEAS x Leo Mozoloa x Philippe Mousseigne – A Part of the Main


SEAS x Leo Mozoloa X Philippe Mousseigne – A Part of the Main

Que l’on parle à Leo Mozoloa, épicentre d’un projet dont il est à la fois chanteur, compositeur, et unique élément fondateur, ou à Philippe Mousseigne, manageur du groupe, guitariste et choeur, le constat et la formulation sont les mêmes : « chez SEAS, les éléments visuels sont aussi importants que la musique », disent-ils tous deux à quinze jours d’intervalle mais avec une conviction optimale.

En blanc et noir

Au second étage de la Brasserie Barbès, où l’on est attablé, Philippe, également membre du duo Noir Cœur, développe : « On a essayé d’avoir un univers visuel très cohérent, tout en noir et blanc. Que ce soit dans la pochette, dans le clip, ou dans nos éléments de communication. On voulait aussi insister sur le côté mystérieux et vaporeux du projet. C’est pour ça qu’on a fait le choix de cette silhouette en noir et blanc, dont on ne devine pas très bien le visage ».

La pochette de ce premier EP – A Part Of The Main, sortie le 9 octobre dernier –, Leo et Philippe l’ont pensée ensemble, mais c’est Elliot Broué, également réalisateur du très bon clip stellaire, sonique et séditieux de « Sadness Nap », qui l’a photographiée. Celle-ci représente Leo de face, coupé par l’ombre et par une fumée vaporeuse rejoignant les airs, mis en scène comme s’il était le suspect premier d’une enquête pas encore tout à fait élucidée. Et qu’un film au scénario bien ficelé nous permettrait finalement de résoudre. Leo, joint au téléphone : « Je suis ingénieur du son de formation, mais le cinéma me passionne tout autant. D’ailleurs, il y a un plan de la série House of Cards, où l’on voit le protagoniste Frank Underwood (aka Kevin Spacey) de profil, le visage dans l’ombre, découpé par la lumière d’un lampadaire dans la rue. J’ai trouvé ça très fort et ça m’a beaucoup inspiré pour l’artwork ».

House of Cards

Des portraits pour les acteurs

SEAS, on l’a compris, n’est pas le projet d’un seul homme. En plus de Philippe, trois autres membres (Maxime De Guibert, Jon K. Harker et Hugo Dupuis) ont en effet rejoint le groupe au cours de l’année écoulée, en studio ou en live. Ainsi, et si la cover officielle de cet EP focalise son attention sur l’élément premier du projet, d’autres versions de cet cover ont été créées sur la base de la première, mettant chacun des membres en avant.

Philippe, toujours : « On a voulu une pochette assez sobre pour pouvoir l’adapter ensuite à plusieurs personnes. Et en plus des cinq membres de SEAS, on a développé un concept où tous les gens, acteurs et techniciens qui ont participé de près ou de loin au clip de ‘Sadness Nap’ ont eu le droit à leur portrait. » Reconnaissant, Leo conclut : « On voulait vraiment remercier tous ces gens qui nous ont aidé de manière totalement bénévole et qui ont permis au clip d’exister. On a d’ailleurs créé une page cachée sur le site où toutes ces photos apparaissent, afin de dire que d’une certaine manière, eux aussi font partie de SEAS ».

Le son

« Quelque chose de vaste et d’intemporel, qui si tout va bien, devrait être toujours là, quoi qu’il arrive ». L’explication qui se cache derrière le nom de SEAS, qui vient de sortir son premier EP A Part Of The Main, résonne avec ce qu’évoque cette fusion de new wave épique et d’électro pop romantique : de larges espaces, une divagation hors du temps, des rêves dits très fort et avec un accent baroque affirmé. Soit la manière de transformer les rêveries fantasmées en réalité fanfaronnée.

SEAS (Site officiel / Facebook / Twitter / Instagram / YouTubeSounCloud / BandCamp)

Elliot Broué (Site officiel / TumblR)

SEAS, A Part of the Main, 2015, 18 min., pochette par Leo Mozoloa et Philippe Mousseigne, photo par Elliot Broué

Comments

comments