Néoprisme expose Howlin Banana Records au Bar à Bulles


Animal Records en 2015 (Bloum, Backbone, Stand Wise…), le label Entreprise en 2016 (Moodoïd, Grand Blanc, Blind Digital Citizen…), Nowadays Records en 2017 (Fakear, La Fine Équipe, Le Vasco…), Teenage Menopause RDS en 2018 (Jessica93, J.C.Satàn, Heimat…) : tous les ans, pour fêter son anniversaire, Néoprisme expose un label, et raconte son histoire. Et pour fêter les quatre ans d’existence du magazine, Néoprisme répond à l’invitation du Bar à Bulles de La Machine du Moulin Rouge, pour exposer cette année les artworks de Howlin Banana Records, maison chaleureuse de Kaviar Special, de Volage, de The Madcaps, de TH da Freak, de Brace Brace ou d’Anna. Auteurs d’un son garage, pop, psyché, libéré, ces groupes-là, et la quinzaine d’autres ayant eu l’un de leurs disques sortis sur Howlin Banana – le cri de la Banane, littéralement… -, sont illustrés par les travaux de Pierre Ferrero, de Lou Lenfer, de Freak City, d’Elzo Durt, de Maxime Mouysset, ou même de Martin Parr. Ils sont à voir à partir du mardi 30 avril prochain au sein du très élégant Bar à Bulles de La Machine du Moulin Rouge. Le duo franco-américain It’s Sunday (l’un vient de Paris, l’autre de L.A.), qui sort son premier album, garage, pop, mélancolique et lo-fi, chez Howlin Banana après un premier EP paru en 2018, sera également en live pour le vernissage. Néoprisme expose Howlin Banana Records au Bar à Bulles de La Machine du Moulin Rouge, du 30 avril au 6 mai 2019, 4 Cité Véron, 75018 Paris. Vernissage le mardi 30 avril, avec DJ set et live d’It’s Sunday Visuel en Une © Olivier Do

Comments

comments