Mixtape Néoprisme x Theodora


Mixtape Néoprisme x Theodora

Un aplat noir, un visage clair, et au premier plan, une typographie surplombant les devants aussi carrés et géométriques que l’électro pop tendances technoïdes qu’elle développe sur ce premier EP décidément bien éloigné des inclinaisons pop folk qu’elle contribuait à gravir, via la basse, au sein du trio Théodore, Paul et Gabriel. Du noir et du blanc donc pour ce premier EP de Theodora – Let Me In, sorti le mois dernier -, comme un écho idéal à cette pop qui projette la lumière (cette jolie voix assurée) et la capture presque aussi vite (les productions synthétiques). Un écart d’ombres dont on comprendra les motivations, ainsi, en se passant cette mixtape proposée aujourd’hui, qui convoque autant la soûl blakienne de Deptford Goth que la synthpop toute noire d’Helena Hauff, la pop sensible de Ricky Holywood que le R&B christique (dans le sens « Christine ») de Claude Violante. Force, fragilité, fusion.

Destin, « Le soleil brille »
Deptford Goth, « The Loop »
Big Black Delta, « Side of the Road »
Helena Hauff, « Sworn to secrecy, Pt.1 »
Claude Violante, « The Double »
Nicole Croisille, « Parlez-moi de lui »
Equateur, « Cheval noir »
Ricky Hollywood, « Sur le icefloor »

Theodora (Facebook / Soundcloud)

Theodora, Let Me In, 2016, 17 min.

Comments

comments