Mixtape Néoprisme x The Madcaps


The Madcaps x Lou L'enfer x Nothing To Do

« The Madcaps », dans la langue des Ramones, renvoi au terme d’« écervelés ». Le rapport est bon, et en même temps, il est très mauvais. Car derrière les guitares fuzz et les refrains potaches de ces Rennais punks et loufoques se cache une connaissance précise du rock psyché des sixties et de ses mélodies pop acidulées que le quatuor a su transcrire de la plus intelligente des manières sur son premier album The Madcaps, signés chez les radicaux d’Howlin Banana Records (Volage, Kaviar Special, Los Dos Hermanos). Quatre cerveaux bien en marche, une sélection garage et shoegaze, et la cinquième mixtape Néoprisme du siècle livrée par l’un des groupes de pop-garage les plus excitants du territoire hexagonal.

Heaps Deep, « The Frowing Clouds »

The Paperhead, « Africa »

Michael Rault, « Suckcess »

Drunk Mums, « Eventual Ghost »

The Good Sports, « Shooting Through »

The Living Eyes, « High Standards »

The Karovas Milkshake, « Howl »

Natural Child, « Blind Owl Speaks »

King Gizzard & The Lizard Wizard, « Cellophane »

The Murlocs, « Adolescence »

Frankie and the Witch Fingers, « Diamonds »

Cool Ghouls, « And It Grows »

Fidlar, « Gimmie Something »

Mystic Braves, « Desert Island »

The Madcaps (Site officiel / Facebook / BandCamp)

The Madcaps, The Madcaps, 2015, Howlin Banana Records, 34 min., pochette par Lou L’enfer

Comments

comments