À travers le prisme de : Ondine Simon


Diplômée de la désormais très mythique école de graphisme Penninghen, Ondine Simon est actuellement directrice artistique pour l’agence de communication intégrée DDB. Pouvant se cacher derrière une publicité, une typo atypique ou une identité graphique globale, elle multiplie les casquettes. Graphiste à l’œil acérée et photographe en puissance, elle a réalisé en 2014 l’artwork de l’EP « Le Bain Quotidien » pour Les Damoiselles.

LESDAMOISELLES-IMP2

D’abord, qui es-tu ?

Ondine, directrice artistique.

LA pochette d’album mythique, pour toi, c’est laquelle ?

La DA qui est en moi ne peut s’empêcher de répondre The White Album des Beatles.

La pochette d’album que tu trouves la plus belle ?

Question supplice, parce qu’elle faisait partie de la collection de vinyle de mon père et que je passais des heures à la regarder quand j’étais plus jeune. Je voudrais donc répondre Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band. Mais ce serait si dur pour moi de ne pas citer la banane des Velvet Underground qu’on pouvait décoller de la pochette. (The Velvet Underground And Nico, ndlr)

Et la plus laide ?

Toutes les sans âmes : tous les portraits studio sans intentions lumière avec le nom plaqué dessus. La fin des années 90 en est remplie.

Récemment, y en a t-il une qui t’a marqué ?

Viva la vida or death and all his friends de Coldplay.

Coldplay - Viva la Vida

L’artiste / le groupe le plus cohérent d’un point de vue visuel ?

Aujourd’hui je dirais Christine and The Queens. Il y a une identité extrêmement forte. Elle sait tirer le fil de l’histoire dans ses clips, sur sa pochette d’album et en concert.

Christine and the Queens - Chaleur Humaine

Le dernier concert qui t’as marqué ?

C2C au Zénith de Paris.

Une claque visuelle!!

La dernière expo qui t’as marqué ?

Sonic d’Hedi Slimane à la fondation Pierre Bergé YSL. La qualité des tirages était assez incroyable.

Si tu devais associer un créateur de sons et un créateur d’images au service d’une pochette d’album, sur quelle association fantasmerais-tu ?

Woodkid alias Yoann Lemoine qui est à la fois musicien et graphiste en une seule et même personne et qui déclare à ce sujet sur les Inrocks: « J’ai trois facultés à mon sens : savoir faire du son, de l’image, et traduire mes émotions à travers ça. Mon travail consiste à véhiculer tout ça dans ce “triangle”, en image, en musique. »

Woodkid - The Golden Age

La pochette d’un disque peut-elle influencer ta manière de l’écouter ?

Je me rappelle des samedi où j’allais avec mon père au Virgin Megastore des Champs Elysées, il y avait le rayon import et toutes les grandes images carrées qui se suivaient. Je choisissais le vinyle parce que l’image me plaisait.

Pourquoi va-t-on entendre parler de toi très prochainement ?

On pourra regarder, sans savoir. C’est ça la magie de mon métier, fabriquer des images visibles en restant dans l’ombre.

Ondine Simon (Site Officiel)

Les Damoiselles, Le Bain Quotidien, 2014, 21 min, pochette par Ondie Simon.

Comments

comments