À travers le prisme de : Møme


Le gosse Jérémy Souillart ne s’en sort finalement pas si mal dans la vie d’adultes. D’abord, parce que dans la lignée de ses artistes (en gros : les sorties Nowadays en France et de Futur Classic à l’inter) mélangeant deux états d’esprits que l’on aurait naguère jugé opposé (la musique chill d’un côté, et « club pas trop dur » de l’autre), Møme (c’est donc le nom du projet) sort – déjà – son premier album, Panorama, dans dix jours. Aussi, parce qu’il ne se contente pas de faire du son, le Møme. Il s’occupe aussi, en étroite collaboration avec l’artiste peintre Jack Vanzet, de la confection de ses pochettes, et notamment de celle de ce premier album qui paraît représenter, justement, un gamin rappelant à la fois un Pierrot sans visage, un Playmobile tout en couleur, ou le Frodon du Seigneur des Anneaux enroulé dans la toile lugubre d’une araignée géante. Bon, on divague. Et on laisse Møme parler, à son tour, pochette de disques.

mome-x-jack-vanzet-panorama

D’abord, qui es-tu ?

Je m’appelle Jérémy Souillart alias Møme, producteur de musique électronique aux influences australiennes.

La pochette d’album mythique pour toi, c’est laquelle ?

La pochette de Nirvana – Nevermind. C’est une image qui au début elle apaise : l’eau, le bébé, le calme… elle fait penser à une naissance. Mais on retombe vite dans la réalité lorsqu’on voit le billet vert qui dénonce la société et notre façon de consommer. On ne sait même pas qui tient la canne à pêche à la surface, ça fait peur ! C’est un vrai tableau pour moi. 

Nirvana - Nevermind

Nirvana – Nevermind

La pochette d’album que tu trouves la plus belle ?

Je dirais Bibio, Mind Bokeh. J’aime beaucoup les couleurs et c’est une pochette assez étrange.

Bibio - Mind Bokeh

Bibio – Mind Bokeh

Et la plus laide ?

Coldplay, Head full of Dreams ! Coldplay m’a habitué à des images assez sobres, très minimalistes, et là ça part dams tous les sens. Les couleurs sont agressives et on dirait un kaléidoscope.

Coldplay - Head full of Dreams

Coldplay – Head full of Dreams

L’artiste / le groupe le plus cohérent d’un point de vue visuel ?

Miami Horror pour sa cohérence très tournée vers les années 90, et aussi Gorillaz qui a son univers bien à eux qu’on est obligé d’aimer !

Le dernier concert qui t’a marqué ?

Oh Wonder, vu au Falls Festival de Byron Bay en pleine après-midi, un vrai kiffe !

La dernière expo qui t’a marqué ?

David Bowie Is à la Philharmonie de Paris en mars 2015. Déjà le lieu était fou, on ressentait une vraie envie de se retrouver dans l’univers de Bowie, et il y a tellement à découvrir du personnage que c’est vraiment quelque chose à aller voir !

david-bowie-is-philharmonie-de-paris

David Bowie Is à la Philharmonie de Paris

Si tu devais associer un créateur de sons et un créateur d’images au service d’une pochette d’album, sur quelle association fantasmerais-tu ?

Jack Vanzet et Møme ahah ! Non sincèrement je tenais absolument à ce que la patte de Jack Vanzet soit sur ma pochette, tous ses travaux sont magnifiques et sa manière de mélanger les couleurs et les formes m’inspirent beaucoup.

La pochette d’un disque peut-elle influencer ta manière de l’écouter ?

À première vue oui, tu peux imaginer à quel type de contenu tu as affaire tout comme le nom d’une musique , mais l’habit ne fait pas toujours le moine !

Pourquoi va-t-on entendre parler de toi prochainement ?

Mon premier album Panorama sortira le 25 novembre !

Møme (Facebook / Twitter / Instagram / Soundcloud)

Jack Vanzet (Site officiel / TumblR / Instagram / Twitter)

Vous aimerez aussi

À travers le prisme de : Elektro Guzzi À l'image de ce que font en France les deux membres de Cabaret Contemporain (avec qui l'on avait d'ailleurs, pas de hasard, déjà échangé quelques mots sur Néoprisme), les trois autrichiens d'Elektro G...
À travers le prisme de : Blow Il y a quelques mois, et alors que l'on répondait à l’invitation des camarades de La Nuit Nous Attendra, qui investissaient alors le plateau média de La Gaîté Lyrique pour une émission live, on avait ...
À travers le prisme d’Agar Agar Un jour, en trainant sur Soundcloud, un son retient l’attention. Ça arrive souvent, mais là, vraiment, on reste dans le coin. Et comme souvent sur le réseau social orangé (et pas en super forme financ...
À travers le prisme de : Good Morning TV De ce côté-là de la planète, la petite sensation pop-noise-shoegaze de l'été se nomme Good Morning TV. Et c'est une bien bonne chose, que l'on nous propose, au lever du jour, autre chose à se mettre s...
À travers le prisme de : Basile di Manski Dans un ciel brumé mais quand même clair, un dauphin s’échappe, et c’est inhabituel, d’une peau de banane ouverte, comme le poussin s’échappe de l’oeuf dans lequel son petit corps fragile s’est formé ...
À travers le prisme de : Thousand Stéphane Milochevitch fait partie de ces artistes qui se chargent à la fois de l’élaboration du son (la pop folk lumineuse de Thousand et de The Flying Pyramid, ses deux premiers albums) et de l’image...

Comments

comments