Caribou x Matthew Cooper – Our Love


Caribou x Matthew Cooper - Our Love

Que l’on se fie à son titre, aux déclarations de Daniel V. Snaith concernant sa genèse, ou à l’écoute attentive des dix titres le parcourant, il n’est pas compliqué de saisir qu’Our Love, le dernier album de Caribou, est un objet visant à dire l’amour, à le formuler, à l’offrir aux êtres qui comptent (sa femme, sa fille, son public), le tout avec un lyrisme que l’on pourra percevoir en s’écartant un instant des beats électro merveilleusement juxtaposés les uns sur les autres (écoutons le single « Can’t do Without You », ou le sensible « All I Ever Need » pour s’en persuader).

Alors, et puisqu’il est parfois utile de s’appuyer sur les icônes connues de tous pour affirmer le plus clairement possible son propos, c’est un bouquet de fleurs au plan très rapproché qui se trouve figuré sur une pochette que l’on pourra offrir, ainsi, un jour de Saint-Valentin (ou plutôt n’importe quel autre jour dans l’année…) à une amante qui serait plus attentive aux sorties de City Slang qu’à celles d’Interflora.

La chaleur de Swim, la douceur d’Our Love

Et ce bouquet multi coloré, dont les éléments paraissent avoir été collés les uns sur les autres, c’est au designer graphique Matthew Cooper (que l’on a déjà vu travailler sur les univers visuels de Franz Ferdinand, d’Arctic Monkeys, de Four Tet ou des Kills) qu’il a été confié la lourde tâche de le constituer. Aucune surprise dans ce choix, puisque c’est lui qui, en 2010, s’était chargé de la pochette de l’aqueux et horizontal Swim, dont la cible jaune orangée aux couleurs de la Grande Boule de Feu (« Sun ! », comme le scande Caribou…) cadrait, déjà, un amas de fleurs dispersées dans un ciel bleuté. L’art de la superposition trouvait ici une force et une singularité parfaite (c’est à l’image de ce Swim que l’esprit se raccroche dès lors que l’on évoque le nom de Caribou). Plus tard, il travaillera également sur la cover de SwimRemixes, où les fleurs intégrant la cible originelle s’étaient vues remplacées par des figures nouvellement psychédéliques (cohérent, puisqu’il s’agit comme son nom l’indique d’un album de remixes).

Différenciation dans la continuation. Sur Our Love, le motif demeure floral, mais le teint s’avère moins tribal et plus doux que sur Swim, comme si le coloris devait symboliser aussi l’évolution d’un album au son moins chaud que son prédécesseur, et dont le graphisme semble valider de plus en plus, chez Caribou, le format graphique aux dépens du format photographique (Jason Evans, collaborateur fidèle de Daniel V. Snaith et auteur des pochettes photographiques de Up In Flames et de Andorra, n’est plus en charge ici que de la photographie de l’artwork).

Des pétales…ou des notes  ?

Ces fleurs aux pétales dispersés, en accordant à l’imagination quelques libertés, on pourrait aussi les lire comme des notes de musique, distordues avec la grâce de celui qui sait trouver la beauté même lorsque les logiques se trouvent considérablement inversées. On évoquera ici la capacité de Caribou à malaxer les sons comme s’ils étaient des entités infiniment flexibles, malléables, étirables, et celle de Matthew Cooper à retranscrire, en images, la beauté idéale du rendu sonore.

Le son

Impatiemment attendu après les passions suscitées en 2010 par Swim, qui avait propulsé Daniel V. Snaith et son projet Caribou sur les devants d’une scène qu’il ne devait plus devoir quitter, Our Love confirme l’ampleur du phénomène en proposant un album aussi bien marqué par les influences de son temps (« Our Love », « Silver ») que par celle de sa propre histoire (« Mars », « Your Love Will Set You Free »), poursuivant sa tendance à faire dialoguer avec éloquence l’electronica de laboratoire et l’électro technoïde de dancefloor. Amour pour tout le monde.

Caribou (Site officiel / Facebook / Twitter)

Matthew Cooper (Blogspot / Twitter)

Jason Evans (Site officiel)

Caribou, Our Love, 2014, City Slang, 41 min., pochette par Matthew Cooper

Vous aimerez aussi

Soft Hair x Théo Mercier x Erwan Fichou x Matthew Cooper – Soft Hair Adam et Adam. Ou en l'occurence, plutôt, Eve et Eve (parce que les looks de ces deux garçons sont quand même très féminisés). Dans tous les cas, une référence accentuée au Jardin d'Eden de l'Ancien ...
The Last Shadow Puppets x Matthew Cooper – Everything You’ve Come To Expect Non, la pochette du second album des Last Shadow Puppets (Alex Turner d'Arctic Monkeys et Miles Kane de The Rascals) ne fait pas figurer sur son front un personnage issu d'une pièce de Pina Bausch q...
Four Tet x Jason Evans x Matthew Cooper – Morning / Evening Comme s’il s’agissait d’une peinture sérigraphiée de Warhol (ou comme un LP de Moderat), la cover du dernier album de Four Tet reproduit à plusieurs reprises (cela aurait sans doute été à l'infini, ...
Hot Chip x Nick Relph x Matthew Cooper – Why Make Sense ? Il y aura plus de 100 000 versions différentes - et uniques - de la pochette du sixième album d’Hot Chip Why Make Sense ?, qui sort ce mois-ci chez Domino Records. Et si l’on s’interroge, comme semb...

Comments

comments